lundi 10 juin 2013

En attendant les drones l'Algérie renforce ses capacités ISR

Il n'est pas juste de penser que la surveillance et la reconnaissance sont l'unique fait des drones, l'armée de l'air Algérienne a dès le début des années 70 intégrée des composants de reconnaissance dans ses effectifs et acquérant un certain nombre de Mig 21R te RF pour ses besoins de prise de vue Aérienne.
L'arrivée des Mig 25 RBS, dans les années 80, a complètement chamboulé la notion de reconnaissance, désormais, l'AAF pouvait effectuer des opérations de renseignement aérien loin au delà de ses frontières sans encourir de risques d'interception. L'arrivée, au début des années 90, des Su24 MP et MR a donné une nouvelle dimension à l'aviation militaire Algérienne, désormais en plus de voir, il est devenu possible d'écouter et de capter les signaux de l’ennemi et ainsi traquer les centres de commandements de terrain et chasser les radars.


2002 fut la date de création de la 5 éme Escadre de Reconnaissance, une escadre à part entière et véritable pilier du C4ISR, regroupant cinq escadrons spécialisés. Aujourd'hui on y retrouve aussi bien les Mig25RB que les Drones Seeker I et II ou les Beech 1900 MMSA.
Nouveau venu dans les effectifs, le Kingair 350ER (Atos), qui a fait récemment ses débuts.
Semblable dans l’esprit du Beech 1900 MMSA, le Kingair dispose d'une boule Flir Retractable, pour l'observation jour/nuit et d'un radar longue distance air sol Gabbiano T200 de Selex Galileo.
L'Atos qui a la possibilité de patrouiller pendant six heures et couvrir une distance supérieure à 2600 Km, aura la capacité de détecter des cibles fixes ou en mouvement au sol ou en mer sur un rayon de près de 100 Km.
Le premier appareil, immatriculé 7T-WRN est déjà entré en service, il sera bientôt rejoint par le 7T-WRM.
Tout porte à croire que c'est l'ensemble des six Kingair 350 qui seront reconfigurés en France chez Protoplane, au format ER (Atos).
L'acquisition des Atos,est une brique supplémentaire dans le dispositif C4ISR de l'armée de l'air. Un dispositif en attente urgente de drones de surveillance et d'attaque.

63 commentaires:

  1. (pilotemig) l'algerie fabrique pas les drones?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (rebell)Forcedz-Anpdz-Eranshahr

      c intéressant en effet mais il faut accroître notre capacité a l'avenir un si grand territoire doit avoir une surveillance aérienne et terrestre conséquente

      si on vu de nos moyen on peut avoir plus de 300 chasseur (on sera entre 120 et 150) alors vos mieux avoir une DAT et une surveillance constante et a la hauteur par exemple tout ce qui a était cité renforcer par des drone d'attaque et reconnaissance
      si possible un satellite de surveillance (et franchement évité les composant israélien)
      tout sa pour le contrôle terrestre et pour le contrôle aérien il ya certes les radar mais certain zone sont pas couverte et pour mieux avoir un contrôle 3 a 4 awacs serait pas de refus pour avoir la supériorité et un meilleur contrôle aérien

      vive l’Algérie

      Supprimer
  2. (Gödel) : c'est vrai que je souhaite que dieu nous préserve des conflits et des troubles, mais la situation aux frontières est un boost pour notre pays et pas seulement l'armée.
    que dieu nous aide : union et travail

    RépondreSupprimer
  3. Quelle est la comparaison à faire entre les avions de reconnaissance et les Awacs?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ben un avion de reconnaissance est fait pour voir et détecter vers le bas, un AEW est orienté vers le haut, ALGERIEN ta question n'est pas bête dutout car le même radar peut être configurer en Air Air, mais c'est pas le cas et l'urgence est dans le air sol et air mer, donc bonne question

      Supprimer
  4. (نجمة و هلال)
    C'est bon à prendre.
    Mais comme il n'y aura plus assez de gaz à exporter dans quelques années et que de toute façon son prix se sera cassé la gueule à cause de la concurrence du gaz de schiste entre autres... eh bien il faudra payer les futures acquisitions en Dinar Algérien.
    J'invite très respectueusement ces messieurs du MDN à prendre contact dès à présent avec l'IOMP - Université Ferhat Abbas - Setif, en attendant une formation comparable à l'EMP (ENITA).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. étoile et croissant, je suis 100% d'accord avec toi, il n'y a pas qu'à Setif, à Oran, Tiaret, Blida on a pu fabriquer des drones, à l'ENITA aussi, ils ont un cursus drone. je reviendrais sur le sujet lorsque j'aurais des informations tangibles et non critiquables

      Supprimer
    2. Pitié! Arrêtons avec le catastrophisme sur les hydrocarbures, ça doit faire 30 ans qu'on nous ressert les mêmes bêtises: "le pétrole va se tarir d'une minute à l'autre", "la fusion nucléaire/les énergies renouvelables/les biocarburants/le pipi magique de licorne va/vont rendre le pétrole et le gaz naturel inutiles et sans valeur", "l'Algérie va connaître une faillite terrible: les fleuves charrieront du sang, il pleuvra des grenouilles". Comme par hasard les mêmes experts qui faisaient ces prédictions étaient aussi ceux qui parlaient de miracle espagnol, de miracle islandais, de miracle irlandais, de miracle dubaïote, louaient la titrisation du crédit immobilier américain, et expliquaient que l'Algérie était le pays le plus mal géré du monde, qu'elle devait d'urgence prendre exemple ne fût-ce que sur ses voisins directes (Maroc et Tunisie) en bétonnant ses côtes et son désert, en mettant ses petits garçons sur le trottoir, en arrêtant de former des ingénieurs (ça sert à rien) et en se concentrant plutôt sur les cursus type serveur/femme de chambre... Résultat 30 ans plus tard? Tous ces pays sont en faillite, tous, et c'est l'Algérie qui avec ses 200 milliards de réserves de change prête de l'argent au FMI pour les renflouer. Par ailleurs, l'Algérie connaît (sauf erreur de ma part) des taux de renouvellement de ses ressources en hydrocarbure assez bons, voire très bons (plusieurs années à plus de 100%), et surtout l'idée que les gaz de schiste constitueraient une révolution énergétique durable me semble extrêmement contestable : beaucoup d'analystes sérieux et informés considèrent qu'ils ne sont qu'une bulle spéculative qui a pris le relai des subprimes à Wall Street, qu'ils sont une aberration industrielle (pas de rentabilité, faible productivité des gisements avec baisse exponentielle de cette productivité dès la deuxième année d'exploitation) et surtout que ces gisements sont considérablement surévalué quant à la quantité de gaz récupérable qu'ils pourraient renfermer (la mésaventure de la Pologne est éloquente à ce sujet: les lobbys du shale gas avaient annoncé à ce pays qu'il disposait de 6 trillards de mètres cube,--JE NE SUIS PAS TRÈS SÛR DES CHIFFRES-- or il s'avère que c'est finalement moins d'un trillard, soit pour la Pologne 40 ans de consommation domestique sans possibilité d'exporter; les pauvres Polonais se rêvaient déjà en nouvelle Arabie Saoudite, c'est ce qu'on leur promettait, on sera très loin du compte; la désillusion vaut d'ailleurs aussi pour les majors du secteur: il me semble qu'Exxon s'est empressé d'abandonner ses projets en Pologne lorsque ses ingénieurs ont revu le potentiel du pays à la baisse... Pas rentable du tout) et puis ne parlons même pas de l'impact écologique qui aura lui aussi fatalement des conséquences économiques (notamment sur les ressources en eau et l'agriculture). Brefs mes frères : soyons un peu indulgents pour l'Algérie, qui a été bien malheureuse ces deux derniers siècles mais qui aura réussi à survivre à des événements dont le millième a terrassé bien des nations au cours de l'Histoire; soyons indulgents et optimistes!!! OPTIMISTES!!!

      Supprimer
    3. OUPS! J'ai dit "mes frères soyons optimistes!", évidemment j'aurais dû dire "mes soeurs, mes frères soyons optimistes!"; j'espère n'avoir froissé aucune des lectrices de ce blog, je sais qu'il y en a!
      Donc je répète : mes soeurs, mes frères soyons OP-TI-MISTES!

      Supprimer
    4. Sur le plan des reserves de petrole et de gaz, il y a des gisements importants qui ont été découverts, que ce soit à hassi r mel, dans la region de bechar, dans le nord est, dans la region de tindouf, meme nos cotes regorgent de petrole, nous avons aussi un gigantesque gisement de fer à gara djebilet, estimé à 2 600 milliards de dollars, encore inexploité, et puis vous avez aussi l uranium l or, bref, notre sahara regorge de richesses, hamdoulilAh

      pourvu qu on en fasse bon usage.

      Supprimer
  5. La stratégie dans la défense nationale, dans une guerre, c est de pouvoir anticiper, rien qu avec des radars, on peut tracer des avions qui décollent de leur base, pour bombarder des cibles. Les avions de reconnaissance, demain les drones et peut etre des awacs ou l équivalent chinois complètent le systeme de surveillance, mais il ne sera complet qu avec un ou des satellites très fiables, et made in Algéria.

    RépondreSupprimer
  6. Une défense du genre,pour être efficace,doit comprendre un tout,je veux dire une série de boucles de sécurité,allant de la simple jumelle en passant par la DCA,le chasseur,le reconnaisseur,le radar,le drone et jusqu'au satellite.
    En ce qui nous concerne,nous devons étudier nos besoins suivant le danger imminent et y aller pas à pas mais surement sans embuches.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça a un nom mon ami C4ISR enfin C5ISR plutôt

      Supprimer
  7. Une petite question, qui a son importance, si on peut avec x moyens écouter et surveiller, notre ennemi potentiel peut en faire autant, l Algérie use t elle également de moyens de brouillage ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait Akramov, brouillage et cryptage

      Il y en avait un dans le forum, qui nous annonçait l acquisition de matériel de brouillage de satellites espions, ce serait très judicieux au delà de la nécessité.

      Supprimer
    2. sahbi la notion de brouillage de satellite éspion est vague et fausse, je crois qu'il y a des équipements pour brouiller les gps, sinon pour l'imagerie satellite il n'y a que les myens physiques pour l'empecher et encore, la plupart des KH sont dotés de moyens de détection tous temps a ondes radar

      Supprimer
  8. Le premier drone, de fabrication algérienne, sera présenté par l'armée le 05 Juillet 2013.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pas par l'armée mais par l'institut de soudure

      Supprimer
    2. (pp) c'est un beau challenge mais cela m'intrigue, c'est quand même pas rien un drone mes amis ils faut bien se documenter et puis il faut avoir des compétences certaines en avionique ce que je veux dire c'est que il faut partir d'une planche a dessins et du dessins a la réalisation il y a du chemin!
      il faut crée des groupes qui ont des compétences sur l'étude du cx en soufflerie par exemple une autre pour la propulsion d'autre pour la navigation...
      ensuite il faut faire des testes préliminaire pour voir si le fuselage ne se déforme pas, si le moteur répond aux commande, voir si la portance est bonne, voir la maniabilité... les défis sont la cela demande beaucoup d'investissement personnel et beaucoup de persévérance il y aura des échecs qu'il faudra surmonter. je suis de tout cœur avec vous mais vous devez vous entourez d'autres compétences c'est indéniable il faut être réaliste c'est un projet qui demande beaucoup mais c'est tout a votre honneur! en tout cas vous me faites rêver et cela me procure une grande joie. je suis désoler si je suis responsable je ne suis qu'un petit pois je dois apprendre a la fermer!

      Supprimer
  9. (Gödel) : je crois en notre peuple, ce qu'il nous faut c'est une élite nationale propre, une vision stratégique et un défit un chalenge pour notre peuple : drone, blé, énergie solaire, industrie audiovisuelle.

    RépondreSupprimer
  10. Peut-on avoir une explication exaustive de ce qui s'appelle C 4/5 ISR .
    Avoir des satellites de surveillance c'est bien,encore faut-il pouvoir et avoir les moyens de les préserver des autres engins et technologies hostiles.
    Un réseau de radars couvrant le territoire ferait l'affaire,à condition qu'ils soient mobiles et accompagnés d'un système qui les protège.
    C'est l'affaire des stratèges et spécialistes,qui j'éspère nous rejoindront un jour sur ce forum,pour nous éclairer ou nous aider à voir plus clair.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. chef désolé je suis en déplacement en ce moment j'ai un accès limité à internet donc désolé je t'orient vers wikipedia. il y a un programme pour l'armée de terre et la marine aussi et ils sont intercommunicants

      Supprimer
    2. En direction du salon du Bourget ?

      Supprimer
  11. Bonne route et bon retour,attention à ne pas être localisé par l'ennemi,camoufle-toi bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non malheureusement beaucoup de voyages ce mois ci mais pas le temps pour le bourget. Il y aura des surprises liés au domaine de la défense par contre

      Supprimer
  12. Cours magistral en économie(pétrolière et gazière)de la part de Anonyme.
    Nous sommes donc tranquilles pour nos rentrées en devises en notre propre consommation pour un bon laps de temps.
    Hourrah......comme disait Blek le Roc.
    Qui dit mieux ?.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (pp)pour créer de la richesse de la croissance et donc de l'emploie il faut créer de la valeur ajouter un exemple avec les oasis réputer pour la phéniciculture (dattes).
      ils ont une matière première qu'ils ne valorise pas!
      ils récoltent,ils conditionnent le produit dans des barquettes, puis ils les vendent. il faut passer a l'étape supérieure et j'espère que des hommes d'affaires avisés liront ce poste
      le produit est la matière première tout comme le pétrole!
      pour conquérir des marchés a l'export pourvoyeur de devise il faut diversifier l'offre. les dattes comme tout le monde sait sont riches en vitamines et autres éléments nutritif et c'est un produit qui est naturellement sucré il faut créer des nougats chinois que nous appellerons nougat algérien fourrer aux amandes, aux cacahouètes, ou aux graines de sésame. la force de frappe de ce produits est justement ces qualités nutritif c'est un argument de vente très puissant! mais on peut créer d'autre produits comme de la confiture avec des fruits, des bonbons... tout est possible avec la datte! allez y foncer!

      Supprimer
  13. Vu les développements en cours au niveau mondial concernant les missiles, tout le monde se heurte à la même problématique: la désignation terminale des cibles. C'est extrêmement vrai concernant le combat naval (Brahmos, etc...) et dans le combat des terriens. La domination du ciel est en train de devenir une impasse vu le prix des avions et de celui des missiles qui les descendent. Il faut des plateformes aériennes discrètes ou pas cher pour guider les missiles. Depuis les derniers développement de missiles anti-aérien (Aster, Thaad, SM3 ou S300) plus personne ne peut risquer un avion de combat sans suppression de ces menaces. Il faut donc des capteurs en vols qui coûtent moins chers que ces missiles, réutilisables et perdable. Des avions légers (désolé pour les pilotes) ou des drones répondent à cette demande. Et après désignation de la cible viennent les vecteurs (missiles sol-mer ou sol-sol; éventuellement Air-sol si cela permet de faire des économies). A part l'US Navy ou l'US Army, qui contrôle un territoire sur 1000Km²? Personne. Et dans une sphère de 300km²? Peu de monde. Avec une composante de drones et d'avions de reconnaissance puissante et les missiles qui vont bien, cela peut devenir une possibilité. Aujourd'hui, contre une DCA sérieuse, les avions de combat ont la possibilité de frapper une fois ou deux pas plus dans la profondeur. Avec des missiles longue portée, on peut le faire autant de fois que l'on a des missiles et tant que l'on a des capteurs (drones, avions légers, échelons de renseignement dans la profondeur). Ca me parait à terme moins coûteux et plus efficace. Et de manière amusante, c'est aussi le choix de l'Inde (choix offensif avec le Brahmos) et de la Chine (choix défensif par la mise au point de systèmes de destruction des satellites et offensif par les missiles anti-navire à très longue portée). Ces acquisitions ont énormément de sens pour l'Algérie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. sauf erreur de ma part l Algérie est équipé du missile brahmos, sa portée est de 290 km quid de celui vendu à notre pays.

      Equipe t il seulement l armée de l air ou aussi notre armée de terre ?

      Supprimer
    2. (rebell)

      le brouillage et la guerre Electronique et très très importante il nous faudrait même crée une unité spécialiser dans ce domaine la comme a fait l’Iran

      je pense kan en manque cruellement dans ce domaine la une unité de contre guerre Electronique former les meilleur informaticien possible et autre en rapport dans ce domaine la
      savoir coordonner les avions de chasse et les avions de guerre Electronique et avoir des unité aérienne et terrestre je pense qu'on sera extrêmement redoutable si on avais de tel unité perfectionner et au point
      aussi les awacs il nous en faut coûte que coûte et c'est pour biento nchallah ;)

      Supprimer
    3. (rebell)

      mon cher kraimdz le brahmos pourra être tiré de toute les plateforme terrestre navale et aérienne mais je sais pas si on copte l'achetez ou non mais si on le prendra je suis sur que Israël fera pression pour pas nous le vendre...

      Supprimer
    4. on a bien eu les S300, il peuvent donc toujours aboyer ces sionistes sinon le brouillage me semble stratégique et il faut s investir la dessus

      Supprimer
    5. lol oui mais j’espère kan aura le brahmos aussi de plus il pourra être intégrés sur les su-30 et les teste on etait réussie avec succes et d'une grande précision un missile comme sa de 290km serait parfait

      Supprimer
  14. Les systèmes de défense les plus au top ne seront d'aucune aide si on ne peut pas porter la bataille sur le terrain ennemi, ou du moins ces base les plus proches, S300 su et autre arriveront a épuisement, mais ces base sont a porté de feu toute ennemis y réfléchira a deux fois, malheureusement, nos capacité balistique demeurent faible.

    RépondreSupprimer
  15. soyons simple et efficace , une bonne DCA et autres moyens de detections c bien ; mais il faut que toute base navale aerienne ou porte avions ,soient a poret de missiles d'attaque Algerien dans le bassin méditeranéen ouest et centre .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (rebell)

      c ce que je me tue a expliqué a tout le monde c bien d'avoir une defense comme les s-300 etc.. mais si tu peut pas riposté a ton ennemie t condamné a perdre tot ou tard

      c pour sa que il nous faut des awacs et des moyen de guerre Electronique pour accompagné nos chasseur

      on a des SM avec club s donc c parfait

      mais il nous faut surtout une capacité balistique puissante regardez l’Iran par exemple ses missile peuvent menacer n'importe qui dans la région et si on aura nous aussi des missile balistique longue porté et des missile de croisière sa sera top
      c bien de défendre le pays mais pour vaincre ou dissuader l'ennemie il faut savoir attaqué

      Supprimer
  16. Pour défendre un territoire,auusi vaste que l'Algérie,il est impératif de disposer des differents moyens,car chacun a son utilisation et sa nécessté quelque part,comme je l'avais déjà dit du simple reconnaisseur avec une jumelle jusqu'au satellite.
    Tout a sa place dans le damier.
    Ce qu'il faut en priorité,c'est connaitre les capacités de l'ennemi et faire en sorte de lui faire subir le maximum de pertes dans ses centres névralgiques et stratégiques.
    Les attaques éclairs,appelées de nos jours 'frappes préventives'peuvent donner à réflichir lorsqu'elles sont bien planifiées.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Suis d accord avec vous Algérien et Rebell, il ne faut pas rester seulement sur la défensive, mais aussi savoir porter des coups qui font mal à l ennemi, c est l affaire des avions bombardiers SU 24 ou 34 mais il faut aussi compléter de missiles qui puissent atteindre un ennemi voisin ou situé à 1000 kilometres et au dela de nos frontières, pas de raison, que nous recevons, et ne donnons pas si je puis dire, lol.

      Supprimer
    2. (rebell)

      toute a fait certain me disent que c pas dans la doctrine algérienne des arme offensive ouvrez les yeux svp si on et attaqué on finira par tomber a coup sur meme il leur suffira de nous balancer des missile de croisière longue porté pour brise nos défense et meme epuiser tout nos missile défensive détruire nos avions au sol et bye bye l’Algérie

      don ce qui faut c des base souterraine et tan mieux on a des axe pour sa ;)...et des missile longue porté pour attaqué leur navire de loin voir leur base et leur intérêt dans la région en cas de menace et la comme leur intérêt serons viser sa en vos pas la chandelle de nous attaqué car il veulent gagné avec le moin de risque possible

      si il attaque pas l’Iran c parcequil a de quoi les briser dans cette région

      nos capacité de frappe sont plus dissuasive que la capacité défensive on aura combien de missile avec les s-300?? hain?? 50??100??500??? leur missile pourrons tapé nos defense sans arret jusqu’à ne rien avoir sa serai bete d'attendre d'etre detruit non?? ;)
      donc le mieux et pandant l'attaque ennemie la riposte doit être a la hauteur

      -par les sous marin
      -avions de chasse + awacs et guerre Electronique
      -missile balistique et de croisière longue porté

      voila ce qui faut a notre pays stop de dire c pas dans notre doctrine et que notre doctrine c que la défense les arme offensive peuvent tres bien servir pour la défense car on s'en sert pas pour attaqué (agresser) mais on s'en servira pour riposté et que l'ennemie stop ses attaque et négocie par exemple donc ce sont des arme défensive par la même occasion

      sa me fait rire que ceux qui disent qui faut pas des arme offensive et eux il fabrique des bombe nucléaire et des missile a longue porté regardez la Libye comment elle a fini regardez l’Irak..

      et regardez aussi la Corée du nord et l’Iran que personne ne peut attaqué ...

      va falloir choisir ou on résiste ou bien on tombe on a un chois simple libye et irak ou bien iran et corée du nord car l'empire ne nous laissera jamais trankil ou on se met a genou comme sa la Turquie Arabie saoudite et tout les arabe on bien on sera leur ennemie

      alors confier des domaine aussi stratégique que les satellite au occidentaux pour ki nous mettent de la technologie israélienne c vraiment irresponsable

      aujordhuit la guerre Electronique et tres importante dans le monde et on la bien vu mais on a aucune unité bien specialiser dans ce domaine c vraiment navrant de voir sa...

      Supprimer
    3. le probleme avec les missiles c'est qu'ils sont "politically Incorrect".

      Supprimer
    4. Ceux qui les détiennent en occident sont politically correct et les autres s ils veulent en detenir seraient politically incorrect.

      Ils ne veulent pas que des pays comme le notre, en possédent, parce qu ils ne seraient plus vulnérables, voila, la vérité.

      L Algérie a recu ses S300 contre vents et marées, je pense que plus rien ne doit s opposer à ce que nous possédions aussi des armes offensives. Mais avant, il faut fortifier notre défense un max, en renforçant le dispositif des S300, S400, pour enfin ensuite acquérir des armes dissuassives.

      Il va s en dire, comme il a été rappelé, que la sécurité de notre pays passe aussi par le satellite, et là encore, il faut assurer de A à Z, de la création du satellite à son lancement.

      Supprimer
  17. (pilotemig) vous pensez vraiment que l'algerie n'as pas de missiles longue porté pour faire la surprise?
    epi vous avez bien vu les yougoslave il ons donné des bon coup a l'innemi sans s300 , touts sa parce qu'ils ont bien jouer a la sourie et le chat avec leur dca

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Possible, il me semble avoir lu, que dans le passé elle avait acquis auprès de la corée du nord, des missiles pouvant atteindre 1600km, mais ils me semblent dépassés aujourd'hui.

      Puisqu on parle du brahmos, ce serait bien déjà qu elle en ait, ou qu elle va en acquérir, apparement ils peuvent etre tirés par air terre et mer, un sous marin peut nous rapprocher de plus près des cibles à atteindre par exemple, d ou le choix tactique de l Algérie. 6 sous marins à terme, pourquoi pas encore deux autres portant à 8 notre flotte, une préférence cette fois ci pour le sous marin allemand de type 212 je pense.

      Supprimer
  18. (Gödel) : il faut fabriquer : le minimum stratégique , faire mal

    RépondreSupprimer
  19. Non,Non et non,il faut être fort pour être respecté.
    De nos jours seul la raison du plus fort est la meilleure,donc il faut voir loin et haut.
    Loin:pouvoir frapper l'ennemi là où il peut être.
    Haut:être toujours au dessus ( terre,mer,air)et pourquoi pas nucléaire?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Etre Haut pour des bateaux, c'est des bateaux volants? ;)

      Concernant le nucléaire, je suis français. Nous avons des bombes atomiques en France. C'est une certaine sécurité. Mais la validité de ces armes devient incertaine. Elle force les gouvernements à être "raisonnable", mais elle n’empêche pas l’Allemagne de nous dominer économiquement. Elle n’empêche pas non plus la guerre. Elle ne sanctuarise pas non plus un territoire. Si on regarde le cas d'Israël, les conflits et les tensions existent toujours. Israël a été battu par le Hezbollah qui n'en avait pas. L'Iran s'en équipe, mais ça ne lui évite pas d'avoir un commerce extérieur sévèrement entravé. Je ne sais pas de quoi demain sera fait.
      Je ne sais pas si les programmes anti-missile ne feront pas cesser la prolifération. Si on prend la question entièrement pour une nation comme la France, le cas d'"emplois" plausible d'une bombe nucléaire serait un sous-marinier qui reçoit un ordre politique. Dans le cas où nous voudrions lancer un missile:
      Les systèmes anti-missile alliés ou adverses nous poseraient tout de même quelques problèmes: la zone de tir de ce type de missile est pour nous contrainte (plus ou moins, mais bon). Elle est contrainte par la nécessité pour le commandant de sous-marin d'obtenir un aval et une confirmation politique de l'attaque (je ne vois pas un type décider seul d'une action à 1 million de morts). Comment être sur de l'ordre en question? Il faut échanger. Comment échanger? Communication satellite? Cela peut-être détruit par certaines nations justement pour empêcher l'action. Reste la voie Hertzienne. Dans ce cas, il faut être suffisamment proche de la métropole pour réaliser les échanges. Si, autour de la zone dans laquelle on peut recevoir une confirmation de l'ordre, (en partie contrainte) sont déployés des missiles sol-air très puissants (SM3 ou S400) alors, il se peut que notre dissuasion soit sous cocon.
      Et cette question est en passe d'être posée à toutes les nations nucléaires (justement à cause des SM3, S400 et Aster bloc 1). Sans compter un certain "pacifisme" qui fait qu'aujourd'hui, peut de gens acceptent l'idée que les militaires fassent des méga-morts (millions de victimes). Il y a une vrai interrogation sur ce type d'armes. Je ne sais pas.

      Il existe d'autres vecteurs, (cargo, avions, camions) mais il n'est pas simple de les faire arriver à destination.

      Je ne pense pas que les hommes n'aiment pas la guerre. Si c'était le cas, ça fait longtemps qu'il n'y en aurai plus. Je pense que profondément les hommes aiment la guerre. C'est pour cela qu'elle reste un mode de règlement des conflits très répandu. Et les armes atomiques y sont un frein, car dès que l'on avance dans ce sens, ce n'est plus de guerre ou de domination que l'on parle mais de fin de l'humanité.

      PS: les chinois s'équipent de nombreuses armes atomiques en ce moment.

      Supprimer
  20. Secret-difa3: tu nous manques.
    C'est pour quand ton retour?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. chui rentré depuis hier mais je suis à demi mort, voyage creuvant, horaires pas possibles et escales interminables. Le pire c'est que je dois voyager 15 jours des jeudi prochain. Pour le bien de secret difa3

      Supprimer
  21. Bon courage et bon retour avec plein de cadeaux et de sujets pour le forum,nous on va se taper une pause en attendant.

    RépondreSupprimer
  22. j'ai posé une question sur face-book relative à la protection de nos avions basés à laghouat et oum-bouaghi,j'aimerai bien si possible une réponse explicant les variantes à ce sujet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'avais répondu, les avions à laghouat sont loin des menaces, pour OEB ils sont protégés dans des hangars

      Supprimer
  23. Concernant la portée des missiles sol/sol, il me semble qu'il y a des accords internationaux qui en limitent la portée. Je pense que c'est la seule raison qui a fait que l'Algérie a acheté les Sukhoï. Il me semble que c'est aussi la seule raison valable (hormis le coût) qui fait que les états achètent des sous-marins, des navires et des avions pour les tirer. Enfin, c'est aussi pour cela que tout ce qui relève des missiles à longue portée est très rarement partagé par les états.

    RépondreSupprimer
  24. Math: de 3 choses l'une:
    Soit nous n'avons pas la même vision des choses
    soit nous ne parlons pas le même language
    soit nous ne sommes pas sur la même longueur d'onde
    Mais dans tous les cas je suis convaicu de ce que je dis je persiste et signe.
    PS:Un bateau qui domine la haute mer peut(péjoativement)paraitre plus haut et fort qu'un canon de 155 implanté prés d'une agglomération qu'il ne peut pas défendre.
    Enfin passons,parceque entre mentalité Algérienne et française il y'a toujours eu quelques écarts.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était une boutade et je ne souhaitait en aucun cas vous offenser.

      Supprimer
  25. Les accords internationaux permettent à certains de disposer de missiles longue portée, mais pour les autres, c est 400 km, de qui se moque t on ?

    L Algérie doit acquérir ces missiles balistiques qui peuvent etre tirés de terre, ils doivent composer aussi notre stratégie de dissuasion. Mais avant, il faut renforcer au maximum les systèmes S 300 acquérir les S 400, de manière à bien couvrir au moins tout le nord et les plateformes petrolières et gazieres.

    Il faut aussi, concevoir nos propres satellites, parait il que c est meme du deja fait, mais surtout les lancer à partir de notre territoire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord. Je ne pense pas que l'on se moque de qui que ce soit. Il me semble qu'alors il faut trouver les bons partenaires ou développer un programme de missile ad-hoc.

      Supprimer
  26. (pilotemig) d'apres le journal (elkhabar) du 03/07/2013 , l'algerie cherche a construire une usine pour la fabrication d'avions sans pilote
    mes salutation a l'equipe secret difaa

    RépondreSupprimer
  27. Bon je vais être tres simple, c'est bien d'avoir tout ça mais la question que je me pose est la suivante: cette armement est mis à entre les mains de qui ? Car à titre d'exemple les caméras de suvaillance qui sont installés au niveau de la capitale sont utilisés pour des fins perso ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est quoi cette histoire de fins personnelles, le réseau de caméras installé à Alger est géré par le DRS pour lutter contre le terrorisme

      Supprimer
    2. Si cela peut vous rassurer, dés les années 70, des algériens ont étaient formé dans le domaine d'un système de haute technologie de défense aérienne dans des écoles étrangères en compagnie des irakiens, indiens, polonais et russes.
      depuis le système est en continuel évolution en tenant compte d'une stratégie internationale.

      Supprimer