mardi 31 décembre 2013

Bonne année aux lecteurs de Secret Difa3!


jeudi 19 décembre 2013

Algérie - Drones, dernières nouvelles!

Il semblerait que l'armée Algérienne ait passé commande de trente drones cibles E95, construits par la firme Eniks Kazan. Cet engin servira à simuler les missiles de croisières subsoniques volant à basse ou moyenne altitude ou les bombes volantes. L'appareil pourra en outre lancer des contre-mesures et effectuer des manœuvres d'évitements afin de mettre à l'épreuve les défenses anti-aériennes. En gros, l'ANP a trouvé de quoi entraîner les équipages de S300 et de Pantsyr à la défense contre les missiles de croisières. Le montant du contrat est estimé entre 60 et 65 millions de dollars. Le E95 viendra appuyer le Mirach déjà dans l'inventaire de l'ANP
Autre nouvelle, le constructeur chinois China Academy of Aerospace Aerodynamics, a confirmé sur son site la tenue le mois de novembre passé d'une série de tests en Algérie de son drone armé YiLong. Selon le communiqué, les essais complets se sont déroulés avec succès, ce qui permettra de passer à une nouvelle étape (la commercialisation NDLR).

L'obsession sous-marine de Mohamed 6

De nombreuses sources l'annoncent, la Marine Royale Marocaine serait en passe de commander entre un et quatre sous-marins Espagnols S 80. L'affaire aurait été conclue après la visite hier, de l'Inspecteur Général de la Marine Royale le vice-amiral Mohamed Laghmari, en visite aux chantiers de Cartagena en Murcie dans le Sud Espagnol.
Cela fait plusieurs années que le Maroc a exprimé le besoin de sa marine d'acquérir un ou plusieurs submersibles. Le royaume Alaouite avait même porté son choix sur les sous-marins Lada Amur, fabriqués en Russie avec une technologie de propulsion anaérobique Italienne. Il semblerait que ce choix ait souffert de la proximité Russo-Algérienne.
Si sur le papier le S 80 de Navantia affiche des performances redoutables, il semblerait que ce projet ait souffert de plusieurs aléas de conception. Une erreur de décimale a, par exemple, alourdi le sous-marin de près de 100 tonnes, rendant ses chances de faire surface après une plongée quasi impossibles. L'AIP serait en-deçà des performances espérées. Les surcoûts des ajustements sont encore ignorés, mais Navantia a déjà pris des mesures en signant avec la filiale Electric Boat de Général Dynamics, un contrat d'accompagnement pour "alléger" la structure.
Dans l'environnement immédiat du Maroc, l'Espagne et l'Algérie opèrent une flotte de sous-marins depuis plusieurs générations.

samedi 14 décembre 2013

Annulation de la cérémonie de mise à flot du Kalaat Beni Abbès

La cérémonie de mise à flot du BDSL Algérien Kalaat Beni Abbès a été annulée suite à la mort accidentelle d'un travailleur du chantier de Riva Trigoso, qui a perdu la vie après avoir été frappé par un câble de remorquage. L'homme, Maurizio Canovaro, 51 ans, était sur le remorqueur qui tirait le navire Algérien.
Une enquete a été ouverte pour déterminer les circonstances exactes de l'incident.
La vidéo du journal de télévision local, détaille l'incident http://www.youtube.com/watch?v=TdSWUDJagpk

Il sera mis à flot aujourd'hui: l'Algérie a enfin son Porte-Hélicoptères

Le Kalaat Beni Abbès sera mis à flot aujourd'hui à 10h30 au port de Riva Trigoso en Italie. Ce bâtiment de débarquement et de soutien logistique (BDSL) fera office de porte-hélicoptères pour les forces navales algériennes. Construit par Fincantieri, sur la base d'un navire San Giorgio, le Kalaat Beni Abbès, sera doté d'un radar EMPAR et autosuffisant en armement anti-aérien avec sa capacité à lancer des missiles Aster15. Il pourra transporter un bataillon complet (400 hommes) au combat, avec 36 véhicules et six chalands de débarquement et six hélicoptères. Son équipage, déjà formé en Italie, sera composé de 120 hommes et femmes.
Cette acquisition va donner à l'Algérie les moyens de projeter des forces et d'intervenir dans des régions très éloignées d'elle. Elle permettra aussi aux forces de réaction rapides de l'Union Africaine de disposer d'un levier logistique important. Le Kalaat Beni Abbès aura aussi la tâche de venir au secoure aux populations, en Algérie ou ailleurs, en le transformant en navire hôpital.
L'Algérie va probablement lancer le chantier du second BDSL dans les mois qui viennent. La Marine Algérienne a entamé un programme de rééquipement tout-azimut en multipliant les acquisitions et les contrats de fabrication sous licence. A l'horizon 2020, les FN Algériennes feront partie du peloton de tête des marines en Afrique et en Méditerranée.

vendredi 13 décembre 2013

L'Algérie se dote d'un système de brouillage innovant

Selon une dépêche de RIA Novosti, l'Algérie et l'Inde auraient acquis des systèmes Krashua 4, fabriqués par KRET (groupement de production radio électronique) et distribué par Rostec.
L'ANP aurait déboursé la bagatelle de 80 millions de dollars pour acquérir ce système qui permet de brouiller les systèmes radars des avions ennemis ainsi que la création d'une bulle électronique imperméable aux fréquences GPS et aux équipements de détection adverse. En substance, le Krashua 4, qui est un système de guerre électronique, une fois déployé empêche les missiles de croisières, les bombes à guidage GPS et les avions de trouver des cibles sur une zone donnée. Cette zone pouvant avoir un rayon de 150 à 300 Km. Il représente une brique en plus dans le système de défense anti-aérien Algérien.Ce système de brouillage est considéré aussi comme une mesure de protection contre les Awacs, les E8 J-Star et les drones de reconnaissance les plus performants. Ces derniers peuvent êtres interceptés ou se crasher à cause de la perte de transmission avec leurs opérateurs.
Le transfert d'une technologie aussi sensible et récente par la Russie vers un pays comme l'Algérie (le système n'a été introduit dans les forces Russes que quelques mois auparavant), est une preuve de l'évolution des relations stratégiques entre les deux pays.

jeudi 5 décembre 2013

EXCLUSIF: Les Merlins de la Présidence arrivés en Algérie

Après la réception cette semaine de la demi douzaine d'hélicoptères Agusta Westland Koala, qui survolent déjà le ciel de Sétif, ce sont les deux AW 101 VVIP de la Présidence qui sont arrivés il y a à peine une demi heure (16h00) à l'aéroport militaire de Boufarik, pour rejoindre les autres appareils du GLAM.
Ces deux hélicoptères avaient décollés de Palma De Mallorque quelques heures auparavant.
Il faut rappeler que l'acquisition de ces deux appareils a fait suite au scandale des hélicoptères Super Puma contenant des composants israeliens dont nous avons longuement parlé sur ce blog.

Un grand remerciement à  Karim qui a eu le bon réflexe de prendre des photos!

mardi 3 décembre 2013

L'incroyable histoire du drone Amel

Le défaut du journaliste est généralement de survoler les questions techniques en s'arrêtant seulement sur certains aspects: coût, délais de réalisations, caractéristiques générales. Il est souvent enclin aux comparaisons et aux comparatifs. Parfois, certaines aventures industrielles méritent plus qu'un coup de canif sur une feuille blanche, car elles recèlent en elles de véritables histoires à faire connaitre.
Nous sommes en août 2011, un homme montre à la caméra de l'ENTV un modèle réduit au quart d'un drone, il se présente comme son concepteur. L'appareil, roue crevée et moteur ronronnant, est quelque-part sur le parking de l'aéroport d'Alger, son supposé concepteur promet mots et merveilles, le public n'en entendra plus parler. D'ailleurs, la bonne foi du supposé concepteur aura même été remise en cause, car en réalité, cette personne aura été l'instigatrice du projet sans en être l'architecte. 

mercredi 27 novembre 2013

1 000 000 de mercis

Ce blog a atteint son premier million de visiteurs. Merci pour l'intérêt porté à notre travail! 
Pour plus d'info suivez-nous sur FACEBOOK et sur TWITTER ou envoyez-nous des e mails sur secretdifa3@gmail.com 

dimanche 24 novembre 2013

(Contribution) Le point sur la recherche spatiale arabe

Secret Difa3 ouvre ses colonnes aux membres désirant faire des contributions 
envoyez vos textes à secretdifa3@gmail.com


Depuis le premier lancement d'un satellite artificiel, en 1957, de nombreux pays ont rejoint le club des pays disposant de capacité spatial, et cela dans tous les domaines que ce soit les télécommunications, l'observation, la météorologie, l’espionnage etc.......
Concernant le monde arabe, la première utilisation concrète de cet outil, fut la famille de satellite de télécommunication civile ARABSAT dominé par l'Arabie Saoudite, avec pléiade de satellites de télécommunication. Ce n’est que bien après, que  l'Egypte lancera son propre système NILESAT, suivie par les Emirats Arabes Unis avec YAHSAT et THURAYA, plus récemment le Qatar s'est lancé dans ce domaine avec le satellite ESSAHIL en coopération avec EUTELSAT.

Imagerie satellitaire, un secteur hautement stratégique

L'imagerie satellitaire, qu'elle soit optique ou radar, à usage civil ou militaire, elle fut pendant des décennies la chasse gardé de quelques grandes puissance. Mais depuis environ une décennie, avec la démocratisation des systèmes spatiaux et une baisse des coûts de développement et réalisation, de nombreux pays à travers le monde ont acquis, ou développer des systèmes de d'imagerie et reconnaissance, de diverses résolutions et répondant à des besoins divers, ainsi le monde arabe n'a pas été absent de cette dynamique et certains pays ont mis les deux pieds dans le plat :

EGYPTE :
Egyptsat 2
Ce pays a s'est lancé il y a quelques années, en mettant sur orbite en 2007, un premier satellite EGYPTSAT-1, acquis auprès d’une firme ukrainienne. Il fournissait des images d'une résolution moyenne de l'ordre de 7.5 mètres, malheureusement pour des causes inconnues, le satellite sera perdu en 2010, au lieu des 5 ans de services prévus, néanmoins en 2012 l'Egypte a signer un contrat avec les russes de RKK ENERGYA, pour la fourniture d'EGYPTSAT-2 avec transfert de technologie, un satellite à haute résolution fournissant des images de 1 mètres en panchromatique et 4 en multispectrale, le satellite aura une masse d'une tonne et une durée de vie prévu de 11 ans, son lancement est prévu pour avril 2014.

lundi 18 novembre 2013

Dubai Air Show 2013, l'Algérie s'intéresse au drone MALE Emirati

Selon Jane's, la délégation Algérienne conduite par le Vice-Ministre de la Défense Nationale et Chef d'Etat-Major, le Général de Corps Ahmed Gaid Salah, s'est longuement attardée sur le stand de la société Emiratie ADCOM, qui développe une large gamme de drones destinés aux marchés export.
Se référant aux propos d'Ali Al Daheri, CEO d'ADCOM, la délégation a exprimé le souhait de commander quelques unités de drones de cette société, en précisant que l'intéret de Gaid Salah se portait sur le Yabhon United 40 Block 5, la version la plus endurante de la gamme.
Cet avion sans pilote aux caractéristiques impressionnantes: 10 m d'envergure, une charge utile de 400 kilos, 120h d'autonomie et la capacité d'emporter des systèmes de surveillance spécifiques (Radars, optronique, systèmes d'écoute ...) ou d'armes, représenterait un véritable saut qualitatif s'il venait à être choisi par l'Armée Algérienne.
Etant parfaitement complémentaire des YiLong chinois en commande par l'Algérie, il permettra de maintenir une capacité de surveillance accrue sur de larges zones du pays et pendant de longue périodes.
Il est rappelé que cet avion sans pilote est actuellement en cours de commande par les forces armées Russes.

vendredi 15 novembre 2013

L’Algérie parmi les pays les plus « écoutés » au monde

Si l’Algérie figure dans ce club assez fermé, ce n’est pas pour les conseils qu’elle administre dans les coulisses de l’ONU ni pour les prouesses diplomatiques, le titre est à prendre au premier degré, Alger attire les grandes oreilles occidentales et ce depuis de nombreuses années.
C’est en épluchant le flot d’informations que commencent à distiller certains organes de presse occidentaux suite aux révélations d’Edward Snowden sur  les activités de l’agence de renseignement électronique américaine NSA, que l’idée que l’Algérie est parmi les cibles prioritaires des agences devient certitude.

mercredi 13 novembre 2013

L'Algérie participe à la 7 émé édition du Circaéte

Comme à l'accoutumée les forces aériennes Algériennes ont répondu présent à l'exercice international de prévention de la piraterie aérienne Circaéte 2013, qui a regroupé cinq pays des deux rives de la méditerranée.
Cette année est marquée par l'absence retentissante des libyens et tunisiens qui étaient des habitués de l'exercice. C'est donc un Falcon 2000 de l'armée de l'air française qui a joué  le rôle de l'avion détourné et qui a fait la grande boucle des pays Ouest-méditerranéens. Résultat des courses, avec avec une coordination parfaite, l'appareil s'est fait intercepté par un Rafale et un Mirage 2000 français, des F18 espagnols, des F16 portugais, des F5 et des Mirages F1 marocains. L'avion simulant un détournement a été très vite intercepté à son entrée dans l'espace aérien Algérien par des Mig 29 qui ont assuré l'interception et le convoyage jusqu'à la rencontre de Sukhoi 30 de l'AAF.
Un document sonore de RFI donne une idée de l'exercice, où il est fait même usage de tirs de sommation par un Mirage 2000 français. D'ailleurs, le pilote du Falcon, laisse filtrer son enthousiasme quant à son interception par un Mig29 Algérien, une première pour lui.
La septième édition de Circaéte, est le fruit de l'initiative 5+5 Défense, qui regroupe les dix pays qui se font face en méditerranée occidentale et qui a pour but la coordination sécuritaire et la lutte contre les trafics et le terrorisme.

vendredi 1 novembre 2013

L'Algérie aura finalement son drone d'attaque

Dévoilés pour la première fois en 2012 lors du Zuhai Air Show en Chine, le Wing Loong («ptérodactyle» en chinois) et son avatar armé YiLong («sabre acéré»), avaient défrayé la chronique dans le cercle très fermé des constructeurs de drones.

 L’avion sans pilote était la copie parfaite du Predator américain et avait la capacité de tirer une grande variété de missiles et de bombes lisses ou guidées ; il affichait sensiblement les mêmes performances que ses homologues américains ou israéliens. Avec ses 14 mètres de long, 17 d’envergure et son moteur à propulsion à l’arrière permettant au drone de soutenir des opérations de surveillance 20 heures durant sur des distances allant jusqu’à 4000 km à une vitesse avoisinant les 400 km/h, il ne coûte que la somme dérisoire d’un million de dollars par système. AVIC, son constructeur, n’a jamais caché son objectif qui est de hisser l’empire du Milieu au rang de premier exportateur de drones armés au monde et détrôner Israël.

jeudi 31 octobre 2013

Point d'ordre!

Tout commentaire hors sujet, insultant envers quelconque partie sera systématiquement effacé. Les références partisanes le seront aussi. Ceci est un blog qui traite des questions de défense et sécurité, ce n'est pas un forum généraliste, ni un forum tout court. Pour ceux qui auraient des demandes spécifiques à faire concernant des sujets qu'il souhaiteraient voir sur le blog, le mail est disponible secretdifa3@gmail.com

Merci pour votre compréhension

lundi 28 octobre 2013

Gaid Salah à Moscou pour finaliser le plan de modernisation de l'ANP

Très gros contrat d’armement en perspective entre la Russie et l’Algérie, suite à la visite du vice-ministre de la Défense et chef d’état-major, Gaîd Salah, à Moscou. Bien que ce déplacement se soit fait à l’invitation du chef d’état-major russe Valery Vassilievitch Gerazimov, il vient conclure de longues négociations entreprises par l’ANP avec de nombreux fournisseurs russes, une façon donc pour le patron de l’Armée rouge de ramasser l’ensemble des contrats et de les faire valider par son homologue algérien. 
Si très peu d’informations ont filtré sur ce voyage, il est aisé, en constatant la composition de la délégation algérienne, de deviner certaines choses. 

jeudi 24 octobre 2013

Un nouvel hélicoptère d'entrainement (Made in USA) pour l'AAF

Le valeureux membre Abdeka du forum de défense www.ForcesDZ.com, aura déniché La perle de la rentrée, un magnifique hélicoptère d'entrainement, fabriqué aux USA et déjà Algérianisé. 
Il a été spotté récemment à Philadelphie près d'un hangar d'Agusta Westland, portant des couleurs et une cocarde Algérienne (mais une immatriculation provisoire Américaine), il s'agit du surprenant hélicoptère d'entrainement choisi par l'Algérie pour seconder les Sokols Polonais en cours de livraison, l'Agusta Westland 119 MKII Koala pour les intimes.
Il apparaît que déjà deux unités ont été fabriquées et son prêtes à livrer. Ces appareils construits à Philadelphie par la filiale Américaine de Finmeccanica, portent la camo désert avec bande rouge fluorescente spécifiques aux appareils d'entrainement, actuellement les Mi2 stationnés à l'école de Ain Arnat (Setif) et les Sokols qui sont en cours de livraison ont exactement les mêmes couleurs.
Il est logique de penser que cette commande servira a la transformation des pilotes destinés à la Gendarmerie Nationale, en particulier ceux des Gardes Frontières (GGF), qui auraient déjà commandé une quarantaine d'unités. La Gendarmerie Nationale étant déjà détentrice d'un parc d'AW109 LUH, très semblables au Koala. 
Il serait aussi plausible de penser que ce double choix d'hélicoptères d'entrainement est lié à la transformation de pilotes sur les plateformes d'AW et sur les appareils Russes, plus lourds et plus massifs.
La multiplication d'avions d'entrainement confirme bien que l'année 2014 sera l'année des hélicos en Algérie, avec le lancement de l'unité de production d'Agusta Westland et la centaine d'hélicos qui y seront produit mais aussi avec l'arrivée des chasseurs-tueurs Russes et des méga-transporteurs. Une belle année en perspective donc!


mercredi 23 octobre 2013

Un premier lot de trois AW159 Wildcats bientôt livré en Algérie

C'est Air & Cosmos qui l'annonce indirectement dans son édition web. Thales Underwater Systems (TUS) aurait décroché le marché d'Agusta Westland pour l'équipement en sonar héliporté de trois AW159 Wildcats à destination de l'Algérie.
Le constructeur Européen a déjà raflé la timbale en équipant les mêmes hélicoptères pour la Marine Coréenne avec ce modèle compacte de son célèbre sonar embarqué Flash. Ce sonar a fait ses preuves sur différentes plateformes héliportées telles que : NH90, Black Hawk, Cougar et Merlin.
Les trois Wildcats seront affectés aux corvettes lourdes C28A actuellement en construction en Chine. Il est supposé que ces navires, eux aussi équipés d'une suite de lutte anti sous-marine Thales, seront le fer de lance de l'ASW des Forces Navales Algériennes qui entrent dans le club fermé des chasseurs de submersibles.
Pour accompagner le sonar héliporté, les Wildcats Algériens seront équipés, on le suppose, de torpilles MU90 déjà commandées et auront la capacité de gérer les bâtiments de surfaces légers avec les missiles LMM.
La combinaison corvettes ASW et frégates Meko représente un remodelage radical de la Marine Algérienne qui prend de l'assurance et qui sera à brève échéance capable de gérer toutes les menaces navales entre les détroits de Messine et de Gibraltar.

mardi 22 octobre 2013

Lutte contre le crime organisé : le général-major Hamel présente l’expérience de l’Algérie en Colombie

(APS) mardi 22 octobre 2013 18 : 50
ALGER - Le Directeur général de la sûreté nationale (DGSN), le général-major Abdelghani Hamel, a présenté mardi à Cartagène (Colombie), où se tient la 82e session de l’Assemblée générale d’Interpol, l’expérience de la police algérienne en matière de lutte contre le crime organisé.

M. Hamel a souligné la nécessité de conjuguer les efforts pour mieux lutter contre le crime organisé dans le cadre des mécanismes d’Interpol face aux défis et menaces sécuritaires qui se posent aux sociétés, indique un communiqué de la DGSN.
Il a mis en avant, à l’occasion, l’importance de la rencontre marquée par un débat riche ayant permis aux représentants des pays participants de procéder à un examen de la situation concernant la criminalité sous toutes ses formes et des moyens de consolider la coopération entre les pays membres.
En marge des travaux au premier jour de la rencontre, le général-major Hamel a eu plusieurs rencontres avec ses homologues où il a mis en exergue l’expérience exceptionnelle acquise par la police algérienne en matière de lutte contre la criminalité sous toutes ses formes, deux décennies durant.
Il a également réaffirmé la disposition de l’Algérie à mettre à profit son expérience pionnière dans le cadre des mécanismes de coopération, notamment dans les domaines de la formation et de l’échange d’expériences.

PA Caracal made in Algérie, la belle affaire?

Il n'est pas encore entré en production en Algérie mais le pistolet automatique fabriqué par Caracal, filiale de la holding émirati Tawazun, passe par un énorme passage à vide pour preuve, le fabricant a ordonné un rappel général au niveau mondial de son modèle Caracal C et ce avec remboursement et aucune possibilité de réparation, en gros le Caracal C est à jeter à la poubelle. Déjà en février dernier, un utilisateur pakistanais a été blessé au visage après que son PA ait explosé pendant un tir, la chambre n'a pas supporté l'explosion de l'amorce, la glissière a éclaté et s'est séparée en deux blocs. 
Un armurier que nous avons contacté attribue d'après les photos des restes du pistolet (au conditionnel évidement), l'incident à un problème d'alliage et probablement de structure. Pis encore, depuis quelques mois plusieurs incidents impliquant des coup de feu accidentels ont été signalés. En gros en cas de choc contre un objet solide, la sécurité sur la gâchette fonctionnerait très mal et permettrait un départ involontaire du projectile. Juste pour info, le Caracal a quasiment la même sécurité que le Glock 17, donc intégré à la gâchette.

Ré-information: Quand la presse de caniveaux vous sert des salades

En cette "journée de la presse" décrétée pour on ne sait quelle raison par le Président Bouteflika, le site/journal/TV Numidianews nous sort un monumental article qui s'avère être le substrat d'une campagne de Tweets en provenance de Jordanie. Les 140 caractères des courts messages de ce réseau social seraient donc pour ce "média" une source crédible et renfermeraient autant de preuves que de lettres, bref.
En gros Numidianews annonce qu'une entreprise Turque (Aslesan) aurait vendu 50% (51 selon la "source" sur Twitter) à des entreprises Israéliennes, embarrassant l'armée algérienne qui serait un des principaux clients de cette société.
Le "média" avance même le chiffre de 2 milliards de dollars de contrats entre l'ANP et Aslesan pour des équipements de transmission.
Pour simplifier nous allons répondre à Numidianews, non pas par défiance mais par devoir de ré-information envers nos lecteurs, mais aussi pour apprendre aux journalistes qui seraient tentés par la facilité de colporter les messages viraux sur les réseaux sociaux, comment lire et vérifier ces "informations".

dimanche 20 octobre 2013

7T-WLF

Ce matricule pourrait bien être celui d'un des futurs McDonnel Douglas C17 Globemaster III de l'Armée de l'Air Algérienne. La photo, transmise par le toujours très bon, King Varg du forum militaire Algérien www.ForcesDZ.com montre une maquette aux couleurs offerte par la délégation Américaine venue présenter le C17 en Algérie à son homologue locale.
Les tests de l'avion avaient eu lieu à Boufarik, près d'Alger, le 22 Avril dernier (voir lien). La vente de C17 était quasi assurée au profit de l'AAF qui a exprimé un besoin en renouvellement de sa flotte de transporteurs lourds et de ravitailleurs en vol.
Un pas de plus vers la concrétisation de ce deal.

7T-WLF could be the serial number of the Algerian Air Force's future McDonnel Douglas C17 Globemaster III. The photo, sent by "King Varg" from the Algerian military forum www.ForcesDZ.com, shows the scale model of the aircraft, with the Algeria colour scheme and serial, offered by the American delegation came to demonstrate the C17 Algeria to its local counterpart.
The tests of the aircraft took place an Boufarik AFB, near Algiers, last 22 April. The sale of C17 is almost assured to benefit of the AAF, which expressed a need for a renewal of its fleet of heavy transport aircrafts and tankers.
This shows a step closer to the realization of this deal.

samedi 19 octobre 2013

Des hélicoptères Apache bientôt aux frontières Algériennes

C'est la première fois depuis les incursions sporadiques des gunships de la RAF en Libye, que des hélicoptères Apache risquent d'êtres stationnés dans un pays frontalier de l'Algérie. En effet, les Pays Bas s’apprêtent à déployer outre un contingent de 400 hommes, dont 70 commandos des forces spéciales et quatre hélicoptères Apache, sous la bannière de la Mission Multidimentionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation du Mali (MINUSMA).
La France avait préalablement déployée l'équivalent léger et Européen de l'Apache au Nord Mali. Dès les premiers jours du conflit, les Tigres de l'ALAT étaient venus appuyer l'offensive des troupes françaises.

Il faudra encore attendre au moins deux semaines, selon le quotidien néerlandais De Volkskrant, qui a révélé le déploiement. Le Ministère des affaires étrangères des Pays Bas a confirmé à demi mots, le possible envoi de troupes au Mali, en réponse à une demande des Nations Unies reçues l'été dernier.

L'Algérie suit avec intérêt l'évolution de la situation à ses frontières avec le Mali par le biais des infrastructures installées à son extrême Sud et à son aviation déployée dans la région.

L'Armée Royale des Pays Bas emploie actuellement une trentaine d'hélicoptères Apache en son sein, les six unités envoyées en Afghanistan ont enregistrées plus de 7000 heures de vol en 1200 sorties pendant six années.

jeudi 3 octobre 2013

L'ambassade Russe prise d'assaut à Tripoli

Des assaillants armés ont pris d'assaut l'ambassade Russe à Tripoli en Libye aujourd'hui 2 Octobre, sans pouvoir pénétrer dans les locaux, empêchés par la sécurité de l'ambassade puis par la police libyenne.
Des tirs de roquettes et des salves d'armes automatiques ont retentis aux pourtours de l'enceinte diplomatique juste après l'annonce de l'arrestation d'une femme russe, accusée du meurtre d'un haut responsable militaire libyen.
The Guardian explique sur son site que la jeune femme agée de 24 ans a tué Ahmed Al Susi, à l'arme automatique et poignardé sa mère , puis a écrit en lettres de sang et en anglais "Mort aux Rats", allusion à l'appellation donnée par Muammar Kadhafi aux miliciens djihadistes et aux membres du CNT.
Le Ministère Russe des Affaires Etrangères a affirmé que l'ensemble du personnel diplomatique était sain et sauf et en sécurité après l'incident.

mardi 1 octobre 2013

L'arsenal chimique et biologique Algérien fait peur à la presse marocaine

« L’Algérie pays détenteur de stocks importants d’armes chimiques et biologiques, représentant menaces énormes pour la sécurité de la population algérienne et des pays voisins, pourrait être la prochaine sur la liste des sanctions américaines, après la Syrie. »

C’est comme ça qu’un quotidien marocain, Le Mag pour ne pas le citer, plante le décor d’un article abracadabrantesque à propos de l’armée Algérienne et du « conflit politique » qui secoue le microcosme politico-sécuritaire Algérien.
Le papier se base sur une version arabe parue dans un hebdomadaire marocain, Ma Wara Al Hadeth, qui affirme que le plus grand pays d’Afrique figurait dans une liste de pays détenteurs d’armes chimiques et biologiques et que les Etats Unis seraient en passe de mener une guerre à l’Algérie pour cette même raison. L’argument, comique, de l’hebdomadaire arabophone en question est une prétendue missive de Muammar Kadhafi, datant de 2009, dans laquelle il aurait alerté les USA sur les capacités de l’ANP en armes de destruction massives.

dimanche 29 septembre 2013

Coopération : Fin de l'exercice Algéro-Italien Medex13

La septième édition de l'exercice Algéro-Italien Medex13 vient de s'achever en mer méditerranée, au large de la ville d'Augusta en Sicile. Ces manœuvres navales entre les deux pays visent à renforces la paix et la stabilité dans la région, mais aussi, à renforcer les capacités d'intervention communes entre les deux marines par le biais de procédures et de protocoles de communication.
L'Italie a envoyé deux bâtiments de guerre, la corvette furtive Commandante Bettica et le navire de support logistique côtier le Lipari. Du côté Algérien c'est la corvette de classe Djebel Chenoua qui a été affectée à l'exercice, qui a, en outre, vu les Fusiller Marins Algériens et Italiens simuler des assauts en haute mer.

mercredi 25 septembre 2013

L'Algérie s'intéresse au Kamov 52

Nous avions l'info depuis quelques semaines mais faute de confirmation officielle nous avions jugé pertinent de patienter avant de la divulguer, oui les forces aériennes Algériennes s'intéressent de près au Kamov 52, c'est ce qu'affirme Alexandre Tchernayev, chef de la délégation Rosvetol à l'exposition Arms Expo 2013 qui a eu lieu au temple des voilures tournantes (et des chars) Nijni Tagil à l'agence Russe Interfax.
Outre cet hélicoptère d'assaut, il semble que la Russie soit en passe de faire la démonstration officielle du Mi28 construit aux caractéristiques Algériennes (double commande, avionique améliorée, système électro-optique occidental ...). Cette levée de voile du Havoc se fera, selon l'officiel Russe, en Octobre prochain.

samedi 21 septembre 2013

La Libye et le Maroc intéressés par des Chinhooks

La région Middle-East and Africa est décidément un moteur de croissance pour l'avionneur de Seattle. 
Après l'annonce d'une probable avalanche de contrats entre Boeing et l'Armée de l'Air Algérienne, c'est avec la Libye et le Maroc que le géant de l'armement compte faire des affaires. Avec comme produit principal, sa bête de somme le Chinhook.
Ces deux pays d'Afrique du Nord, déjà possesseurs d'un certain nombre d'unités du fameux hélicoptère banane, sont en passe de passer commander 6 CH47D et 16 CH47F pour la Libye et 3 CH47D pour le Maroc, qui viendraient s'ajouter aux trois autres déjà commandés.
La Libye, à travers Agusta Westland qui détient la licence du Chinhook pour ce pays, avait déjà un programme de modernisation de sa flotte avant le renversement du régime Kadhafi en 2011. Selon certaines indiscrétions, des pilote de la Jamahiriya avaient même suivi une formation sur cet appareil en Iran à Ispahan entre 1999 et 2001.
Selon Mark Ballew, directeur Business Développement à la filiale vertical lift de Boeing, le potentiel dans la région MENA est de 170 Chinhooks pour les années à venir.

La Tunisie va moderniser sa flotte de F5

La Defense Security Cooperation Agency a notifié, le 18 septembre dernier, le Congress Américain d'un possible FMS (vente militaire à un pays étranger) au bénéfice de la Tunisie. Cette transaction, si elle est avalisée par le parlement US, concernera la mise à niveau et la modernisation de la flotte de 12 F5 Tiger II Tunisiens. Cette upgrade prendra forme d'une mise à jour de l'avionique des appareils au Blocl 1, incluant 12 centrales inertielles/GPS LN-260, des afficheurs digitaux, des APU, un système de contrôle environnemental (ECM), la réparation des appareils, la documentation ainsi que la formation des équipages et techniciens. Le tout pour 60 millions de dollars environs.

mercredi 18 septembre 2013

Boeing: des drones, des tankers et des AWACS au menu pour l'Algérie

Le Président de la filiale Defense, Espace et Sécurité de Boeing, Dennis Muilenberg, a non seulement confirmé l'intéret de l'armée Algérienne pour un certain nombres de ses avions, mais a même évoqué l'intérêt d'Alger pour le nouveau ravitailleur de la firme de Seattle, le KC46, qui ne sera disponible aux essais qu'en
2018. Selon ses confidences faites à la revue Sud Africaine Defenseweb par Paul Oliver, Vice-Président de cette même filiale pour l'Afrique et le Moyen-Orient. Lorsqu'il a évoqué les essais en vol de l'A330 MRTT d'EADS  à Boufarik et à Tamanrasset, ses interlocuteurs Algériens ne lui ont pas caché leur volonté d'en commander trois pour remplacer les Il78 en service, mais ils semblaient à l'aise à l'idée de tester le tanker de Boeing même en 2018. 
Cette information confirme que le retrait graduel programmé des Midas Algériens, toujours en pleine forme, sera lent.
Paul Oliver a aussi confirmé l’intérêt d'Alger pour les C17 dont quatre à six unités pourraient être commandées pour les forces aériennes algériennes. Il a aussi donné un aperçu sur le potentiel des transactions à venir: Drone Scan Eagle, plateforme AEW&C, plateformes ELINT/SIGINT et augmentation des capacités ISR.
Ces déclarations prouvent, si besoin est, à quel point les rapports entre les forces aériennes algériennes et l'avionneur de Seattle sont bons et préfigurent une avalanche de contrats en Afrique du Nord.

source Defenseweb

mardi 17 septembre 2013

105 soldats tués ou portés disparus suite à une embuscade au Nigeria

C'et le site Nigerian PremiumTimes qui donne l'info en exclusivité, 40 soldats sont tombés sous les balles de terroristes du groupe Boko Haram affilié à Al Qaida, 65 sont portés disparus. Ces pertes énormes sont dues à une opération anti-terroriste mal planifiée qui a mené une compagnie entière à l'abattoir.
Le site nous explique que le détachement appartenant à la 134 bataillon de la 12 éme brigade, revenait d'une mission de reconnaissance dans une région isolée du Nord du Nigeria, les résultats de mission ont été probants dans la mesure où plusieurs camps terroristes ont été identifiés. Au retour, les officiers de cette compagnie ont informé immédiatement leur hiérarchie de leur volonté d'attaquer rapidement les position djihadistes et ont réclamés un bombardement préalable des positions identifiées et un appuie aérien.
L'Etat-major Nigerian qui n'a pas déclenché de soutien aérien n'a pas cru bon de prévenir les militaires sur le terrain qui se dirigeaient sur les positions terroristes.
Outre le nombre élevé de victimes, les terroristes ont réussi à s'emparer d'un important lot d'armes et d'équipements.
En août passé, une attaque surprise d'un groupe appartenant à l'organisation terroriste Boko Haram, contre une caserne dans la localité de Mallam Fatori (Etat de Borno Nord du Nigeria), avait fait 20 morts. Depuis cinq ans, l'Etat le plus peuplé d'Afrique subit le diktat de terroristes djihadistes appartenant à la nébuleuse Al Qaida. Des centaines de morts et des milliers de déplacés ont été enregistrés depuis le début du conflit au Nord du Nigeria.

dimanche 15 septembre 2013

Cairo will buy a spy satellite from .... Russia

Despite the awkwardness of the timing, it seems that Russia will build and launch a remote sensing spacecraft for Egypt. The spy satellite that will be built by the Russian aerospace manufacturer Energia, will be launched by the end of this year, said a responsible of the space corporation to Interfax agency during MAKS airshow.
The panchromatic satellite will have the ability to take pictures in full colors or in infrared mode, giving it the possibility to film with a resolution from 4 to 1 m, objectives at night.

The type 559PK spacecraft will be launched from Baikonur cosmodrome in Kazakhstan by a Soyuz-U Rocket.

samedi 14 septembre 2013

URGENT Le Wali de Setif pressenti pour remplacer le colonel Lahbiri

L'actuel Wali (préfet) de Setif est pressenti pour remplacer le Colonel Mustapha Lahbiri, directeur général de la Protection Civile.
Abdelkader Zoukh, un proche de Daho Ould Kablia et du clan présidentiel occupait des fonctions de Wali de Setif depuis octobre 2010. Le Colonel Lahbiri, beau frère de feu Larbi Belkhir s'est surtout fait remarquer par sa gestion désastreuse de la Protection Civile et des nombreuses "affaires" qui ont émaillés son long règne.
Il est évidant que cette nomination, si elle s'avère vraie, fait partie de l'étrange "vague" de changements à la tête des corps constitués en Algérie.

vendredi 13 septembre 2013

L'hélicoptère présidentiel prend des couleurs

Le Merlin commandé pour le GLAM a été finalement peint aux couleurs officielles de la RADP. Il est visible depuis cette semaine au sortir des usines Agusta Westland à Yeovilton en Angleterre.




mardi 10 septembre 2013

L'Américain Charles Burnett pour réaliser un film sur l'Emir Abdelkader

L'info a fait le tour de la presse cinéma Américaine. Le réalisateur engagé Charles Burnett retourne dans l'Afrique de ses ancêtres, mais cette fois en Algérie, pour réaliser un biopic sur l'Emir Abdelkader.
Le production du film est répartie entre le Ministère Algérien de la Culture, l'Agence Algérienne pour le Rayonnement Culturel (AARC) et Cinema Libre Studio, un studio dirigé par Philippe Diaz.
Ce dernier dira à propos de ce film "En raison de ce qui se passe dans le monde en ce moment, je ne vois pas film plus important à réaliser que celui là. Abd El Kader a cru à son époque que le monde partirait inévitablement à la dérive si l'homme ne parvenait pas à comprendre que le trois religions du livre étaient mêmes et que les conflits de ce bas monde n'étaient qu'économiques... et il avait tellement raison".
Les producteurs promettent que l'équipe de tournage sera composée de pointures venant des Etats-Unis, de France et d'Algérie.
Le réalisateur Charles Burnett, qui donnera le premier tour de manivelle pour le tournage du film sur la vie du "George Washington Algérien", s'est fait connaitre en mettant en scène la vie de Sam Nujoma, premier président Namibien, dans le film : Namibia, the struggle for liberation.
Le scénario a été rédigé par Zaïm Khenchelaoui, auteur spécialisé dans l'histoire du soufisme en Algérie.
Si les lieux du tournage ne sont pas encore connus, il est plausible que la plaine de Rghiss au Sud de Mascara renouera avec la trotte légère des cavaliers Algériens.

Importante opération anti-drogue Algéro-Française en haute mer


Un navire des Douanes Françaises ayant intercepté un cargo battant pavillon Tanzanien au large de la Sardaigne a reçu le support effectif d'une unité aéro-navale de la Marine Algérienne.
Le navire transportant une cargaison de drogue a été incendié par ses occupant et ce n'est qu'après l'intervention du remorqueur de haute mer Algérien que le feu a pu être maîtrisé.

voici le communiqué du Ministère de la défense Algérien

   "Suite au signalement, le 08 septembre 2013 à 8h25mn, par le patrouilleur militaire français « COMMANDANT BIROT » d’un incendie à bord d’un navire marchand « LUNA-S » battant pavillon Tanzanien, à son bord huit (08) personnes à 43 miles Nord-Nord Est de Jijel, le plan de recherche et de sauvetage a été activé par l’intervention d’un remorqueur de Haute Mer, un hélicoptère de recherche et sauvetage des Forces Navales, une vedette de sauvetage du Groupement Territorial des Gardes-côtes de Annaba et d’une vedette du Groupement Territorial des Gardes-côtes de Jijel. Le remorqueur de Haute Mer a participé à l’extinction de l’incendie et au refroidissement des parois du navire.
Cette opération a pris fin le même jour à 16h25mn et le navire en question a repris sa route avec une vitesse réduite, à son bord  une partie de l’équipage."

http://www.mdn.dz/site_principal/index.php?L=fr#cfn09092013

L'armée de l'air marocaine reçoit son cinquième Canadair

Les Forces Royales de l'Air (FRA) ont reçu le début de ce mois de septembre, leur cinquième et dernier Bombardier C415.
Aperçu en transit au dessus du Nord de l'Europe fin Août, l'appareil a conclu les livraisons de l'avionneur canadien qui avaient été entamées en février 2010.
En sus des Canadairs, le Maroc utilise un Hércules C130 équipé d'un kit modulaire MAFFS pour lutter contre les incendies fréquents en période sèche dans les contreforts de l'Atlas.
Le royaume alaouite compte la flotte la plus importante de moyens aéro-terrestres de lutte contre les feux de forets en Afrique du Nord et l'arrivée de ce dernier C415 ne fera qu'augmenter ses capacités de réaction.

source: defenceweb.co.za 

samedi 7 septembre 2013

Levons le voile sur le Pantsir Algérien

Nos collègues et envoyés spéciaux de ForcesDZ nous ont ramené de cette édition 2013 du salon russe de l'aéronautique et de l'armement MAKS 2013, quelques pépites parmi lesquelles, des détails croustillants sur le Pantsir Algérien.
D'abord c'est la version Algérienne du Panstir qui a été présentée, communément appelée Janus, à cause de son radar ESA à double faces, cette version est la plus évoluée et la plus "sûre" vu que l'Algérie est son unique acquéreur et que son radar fonctionne sur d'autres fréquences que celles du Pantsir S1 dont les fréquences ont été éventées après son achat par l'armée des Emirats Arabes Unis. La Russie a d'ailleurs opté pour l'introduction de cette version au sein de son arsenal.
L'autre pépite dénichée par l'équipe FDZ, c'est la présentation en avant-première d'un Command Truck permettant de diriger jusqu'à six Pantsirs, leur fournir des données radar et optiques et leur donner la possibilité d'engager des cibles même en roulant le tout sans activer leurs radars et donc sans se révéler.
Ce poste de commandement mobile, dont l'Algérie a été le premier acquéreur, permet de créer des bulles opérationnelles anti-aériennes de 50 Km de rayon.

mercredi 4 septembre 2013

Contribution: De Tiguentourine à Batna

Le matin du 31 Aoüt 2013, quatre terroristes sont interceptés par les forces de l’ordre. L’opération menée par l’Armée de terre pour mettre hors d’état de nuire ces terroristes qui se sont retranchés dans un immeuble en plein centre ville de Batna et prenant au passage une famille entière en otage, s’est terminée à 13h sans perte humaine du côté des militaires et des citoyens.

De Tiguentourine à Batna …

Les deux opérations n’ont pas eu le même retentissement médiatique pour les raisons suivantes : 


1. L’ampleur de l’attaque terroriste n’est pas la même, une prise d’otage « spectaculaire » comme celle de Tiguentourine représente du pain béni pour les journaux et chaines de télévision du monde entier.
2. Le timing. En effet, l’attaque du site gazier a eu lieu dans un contexte déjà caractérisé par l’actualité de la présence de terroristes au nord du Mali et surtout avec l’intervention de l’armée française pour les déloger.

Ces deux événements n’ont en commun que la réaction de l’armée algérienne : Le silence. En effet, aucun communiqué, que cela soit sur le site internet du ministère de la défense ou sur un autre support écrit ou audiovisuel. Pourtant, l’intervention musclée de l’armée nécessite une communication de cette institution afin de permettre à la presse de faire son travail d’informer le grand public. Ce mutisme a provoqué des annonces à droite et à gauche de bilans contradictoires, les journaux et les webmagazines n’annoncent pas le même nombre de terroristes tués. La seule certitude néanmoins c’est qu’il n’y a pas de victimes parmi les membres de la famille prise en otage.
L’ANP ne semble pas préoccupée par l’image qu’elle renvoie tant aux citoyens algériens qu’aux autres pays du monde. Récemment, l’armée de l’air a aidé au transport d’aides humanitaires vers la Namibie, cette « bonne action » à peine relayée par les médias aurait pu constituer, d’un point de vue médiatique, un véritable tremplin pour booster la popularité de cette institution, qui malgré sa mise sous les feux des projecteurs des médias locaux et internationaux, cherche à tout prix à rester dans l’ombre, rester muette … la grande muette.
Ce mutisme n’est pas forcément bénéfique puisque à l’heure de la mondialisation, rester silencieux paraîtrait suspect (nous l’avons vu lors de l’assaut de l’armée sur le site d’In Amenas pour mettre fin à la prise d’otage, certains médias occidentaux ont fait passer l’Algérie pour « le pays agresseurs » alors que la vie de 794 personnes et l’économie nationale étaient en danger.)


Abderrahmane Y

vendredi 30 août 2013

View from Washington regarding Boko Haram: Is it a FTO?

By Scott Morgan

                           Recently a Press Event was held at the National Press Club in Washington, D.C. by CANAN (Christian Association of Nigerian-Americans.) There was a specific reason for the timing of this event. It is hoped that the United States will take similar action to what has recently been taken by Great Britain regarding the Terrorist Group Boko Haram[1]. In fact support for Boko Haram is now a Criminal Offence in the United Kingdom.[2] So why is there such a huge disconnect between London and Washington in this matter?

                              At the Presser the Freedom of Religion advocacy group Jubilee Campaign presented a fact sheet compiling data from the State Department and START that was released during the calendar year of 2012. Some of the findings include:
Nigeria had the 4th number of Suicide Attacks committed around the world.
Of the 57 attacks against Telecommunication sites around the word 38 were targeted by Boko Haram
One Third of the Religious Institutions targeted were in Nigeria. 60% of the 325 attacks on Educational sites were in Nigeria and Pakistan
There were more attacks on religious institutions in Nigeria than there were on Diplomatic Outposts Worldwide. On average 2.56 people were killed in each attack so far this year
The average lethality of terrorist attacks in Nigeria (2.54 deaths) is more than 50 percent higher than the global average.(1.64 deaths per attack)
These numbers are staggering. It shows that the group has no problem killing Christians who they feel are interlopers and Muslims that they feel are not devout enough. However they point to the situation currently on the ground in the Northern States which are currently operating under Sharia Law. These states also mark borders with neighboring states such as Niger, Chad and Cameroon. One of the questions that is causing an issue whether or not Boko Haram meets the criteria of a FTO (Foreign Terrorist Organization)

jeudi 29 août 2013

Are the United States of America preparing for nuclear war in Syria?

Apart from the “classic” deployment of aircraft carriers, guided missile destroyers and cruise missile laden submarines, the USA have in this instance sent, in a preemptive fashion, equipment and systems never used in past conflicts, not even during the Gulf wars. Such systems are not offensive and are built to survive a nuclear holocaust; hence, their role is to insure the proper functioning of vital communications and of the surveillance systems of the United States Armed Forces. On 28th of August, the USAF deployed in Incirlik (Turkey) the Boeing E-4B, its “Doomsday Plane”, meaning “The End Of The World Plane”. 

That airplane also named the "National Airborne Operations Center" (NAOC) when in action, was designed to allow the POTUS (President of the United States), the Secretary of Defense and the Joint Chiefs to “manage” a nuclear war from the air. The Boeing E-4 Advanced Airborne Command Post’s main asset is its ability to resist the Electromagnetic Pulse (EMP) generated by a nuclear explosion while safeguarding its ability to communicate. This airborne command post possesses the capability to emit on all possible frequencies, on the totality of military and commercial telecommunication satellites, as well as the internet via the way of IP. The E-4B is also designed to establish radio links with submerged nuclear submarines and relay orders to launch nuclear missiles. 

mercredi 28 août 2013

Les USA se préparent à une guerre nucléaire en Syrie?

Au delà du déploiement "classique" de porte-avions, de destroyers lance missiles et de sous marins lanceurs d'engins les USA ont, cette fois, envoyé de façon préemptive des équipements et systèmes jamais utilisés lors des conflits précédents, pas même lors des guerres du Golfe. 

Ce ne sont pas des systèmes offensifs et sont même fait pour résister à holocauste nucléaire et assurer la survivabilité des communications et des systèmes de surveillance de l'armée US.
Depuis hier l'US Airforce a déployé à Inçirlik en Turquie son "Doomsday Plane", littéralement l'avion de la fin du monde, qui est conçu pour permettre au POTUS (président US), au secrétaire à la défense et aux Joint Chiefs de "gérer" une guerre nucléaire à partir des airs.
Le Boeing E4B NOAC a comme principales qualités de résister l'impulsion électromagnétique générée par une explosion atomique tout en conservant ses capacités de communications. Ce poste de commandement aérien a la possibilité d'émettre sur toutes les fréquences possibles, sur l'ensemble des satellites militaires et commerciaux de télécoms ainsi que sur Internet via la voix sur IP, il a la capacité d'établir des liaisons radio avec les sous marins nucléaires en immersion et donner ou relayer l'ordre de tir atomique des ICBM.

mercredi 21 août 2013

Nouvelles d'El Bahria

L'actualité concernant la marine Algérienne s'est quelque peu emballée ces derniers jours avec la multiplication des annonces d'acquisitions pour le "parent pauvre" de l'ANP et l'approche des échéances de livraison de quelques "gros morceaux".

1- Le BDSL Kalaat Beni Abbes
Les images publiées par Forcesdz.com du chantier naval de Riva Trigoso en Italie montrent l'état d'avancement des travaux. De visu, la superstructure du porte hélicoptères entre en phase de finitions, la peinture commence même à être appliquée par endroits, une immatriculation provisoire est même visible à l'arrière du navire. Le radar Empar et le canon sont aussi visibles sur le pont, ce qui présage de l'approche de la fin du chantier et du début des essais en mer.
Selon nos informations, le BDSL Kalaat Beni Abbes sera probablement en service avant octobre 2014.

2- Des radars Thales pour les C28A
L'article a fait le tour du web et de la presse spécialisée, Thales Netherland va installer des équipements C3 et des radars au profit de la marine Algérienne. Ces équipements qui sont déstinés à équiper les trois corvettes lourdes C28A, seront en partie installés en Chine, dans les chantiers de Hudong Zhonghua, près de Canton et en Algérie. Après les sonars des Meko qui seront fourni pas Thales Underwater, c'est la deuxième commande pour conglomérat Européen par les forces navales Algériennes.

3- Des torpilles MU 90 pour les Meko
C'est Jane's qui l'annonce, l'Algérie a choisi la torpille légère MU 90 IMPACT pour équiper ses frégates Meko et ses Hélicoptères de lutte anti-sous-marine. Construite par EuroTorp  , cette torpille est le nec plus ultra de ce qui se fait dans la matière, elle peut atteindre une cible jusqu'à 25 Km de distance et est durcie contre les contre-mesures modernes et les leurres. 


4- Des dragueurs de mines Italiens pour les QBJ
Plusieurs sources confirment que la marine Algérienne s'apprête a acquérir des dragueurs de mines Italiens de la société Intermarine. Même si les détails manquent, il semblerait que ce soit un navire de la classe MCMV. Plusieurs candidats étaient en lice et d'aucuns pariaient fort sur les chances de Navantia de décrocher l'appel d'offres.



dimanche 18 août 2013

Ex Belarussians Su 24 finally sold to Sudan

The long standing mystery around the fate of the withdrawn tactical bomber jets Su 24 from Belarus is finally solved. After rumors of a transfer to Yemen, the dozen of retired bombers were spotted in  Wadi Sayyidna Air Base near Um Dorman in Sudan, together with Belarusian personnel and crews.



Sudanese air forces received very recently a batch of second hand Su 25 from Belarus as well. The light bomber is essentially used for COIN and CAS operations across the country.
Sudanese air forces faced a long internal conflict against in its southern areas that finally led to the independence of the South Sudan. Today, a strong tension still remains in the regions of Abiye and Kordofan. A war might even happen for the control of this oil worthy area.
Sudan is also in the middle of a possible future conflict for war, especially after the sudden decision of the Ethiopian government to erect a dam across the Nile, causing the fury of Egypt, whose authorities clearly threatened the African horn’s country of military retaliation.
The introduction of the Su 24 in Khartoum’s inventory, will give a substantial firepower to the Sudanese air forces. It will allow Sudan to strike in depth in case of conflict with any of its turbulent neighbors.