vendredi 13 décembre 2013

L'Algérie se dote d'un système de brouillage innovant

Selon une dépêche de RIA Novosti, l'Algérie et l'Inde auraient acquis des systèmes Krashua 4, fabriqués par KRET (groupement de production radio électronique) et distribué par Rostec.
L'ANP aurait déboursé la bagatelle de 80 millions de dollars pour acquérir ce système qui permet de brouiller les systèmes radars des avions ennemis ainsi que la création d'une bulle électronique imperméable aux fréquences GPS et aux équipements de détection adverse. En substance, le Krashua 4, qui est un système de guerre électronique, une fois déployé empêche les missiles de croisières, les bombes à guidage GPS et les avions de trouver des cibles sur une zone donnée. Cette zone pouvant avoir un rayon de 150 à 300 Km. Il représente une brique en plus dans le système de défense anti-aérien Algérien.Ce système de brouillage est considéré aussi comme une mesure de protection contre les Awacs, les E8 J-Star et les drones de reconnaissance les plus performants. Ces derniers peuvent êtres interceptés ou se crasher à cause de la perte de transmission avec leurs opérateurs.
Le transfert d'une technologie aussi sensible et récente par la Russie vers un pays comme l'Algérie (le système n'a été introduit dans les forces Russes que quelques mois auparavant), est une preuve de l'évolution des relations stratégiques entre les deux pays.

8 commentaires:

  1. Nous ne pouvons que nous réjouir de constater que notre sécurité est bien prise en main.
    en dépit des dépenses colossales,la protection du territoire national n'a pas de prix.
    Les russes prouvent une fois encore leur fidèleté et les circonstances obligent également.

    RépondreSupprimer
  2. une petite dizaine de ce système pour protéger notre façade maritime sur au moins une largeur de 100 kms vers le sud et ce serait parfait. j'espère que cette info va se confirmer.

    mais nos radars et avions ne risquent-ils pas d'être aussi brouillés ? est-ce un équipement qui reste allumé comme les radars ou est'il activé seulement en cas de menaces avéré ?

    RépondreSupprimer
  3. Après les S300, ce système de brouillage figurent parmi les acquistions stratégiques de l Algérie.

    Il ne manque que nous disposions de notre propre base de lancement de satellites, et selon certaine source à confirmer, notre pays lancerait en janvier 2014, à partir du territoire national, un satellite...

    RépondreSupprimer
  4. La version 2 :
    http://militaryrussia.ru/blog/topic-737.html

    RépondreSupprimer
  5. pas trouver de fiche technique sur le site de rostec ou l'info sur le site de ria, possible d'avoir + d'infos ?

    RépondreSupprimer
  6. Quelle galère! On ne peut plus commenter anonymement, c'est vraiment très dommage… Les allergiques aux comptes machins et aux mots de passe bidule ont le droit de vivre dignement aussi !! Passons… Petite question de terminologie : Ne faudrait-il pas plutôt transcrire KRASUKHA (pour Красуха)? Il me semble que c'est bien la transcription officielle, cf. sur russia today : http://rt.com/news/russia-radar-jammer-drones-864/ (la vidéo est cool!)…

    RépondreSupprimer
  7. Je pense que c'est le signe inquietant que quelque chose se trame contre l'Algérie.
    Une guerre dirigée par les US contre l'Algérie est hautement probable à court où moyen terme, etant donné que le système de l'Otan se met lentement mais surement en place autour de l'Algérie.

    Signe qui ne trompe, par delà les fanfaronnades du gouvernement algérien, Ain Amenas a démontré de façon stupéfiante que l'Algérie est un pays trés vulnérable, de surcroit avec une totale inefficacité des services de renseignements, mais également de l'inéfficacité de l'appareil sécuritaire.

    Allez savoir, si ça n'a pas été un coup à l'interrieur des renseignements militaires algériens, pour pas dire de l'armée.
    Quoi qu'il en soit, je ne donne pas cher des chances du pays, étant donné qu'à l'heure actuelle il est dangeureusement enclavé. Ce qui n'est pas été le cas de l'Irak, la Syrie, et l'Iran.
    Le soutien russe n'ira pas au delà des condamnations de principe.

    Le gouvernement algérien ne s'est jamais occupé de sa jeunesse, il ne lui laisse qu'un choix, rester pour toujours au chomage, où déguerpir du pays.
    Aujourd'hui, face à un danger qui s'annonce imminent, le gouvernement algérien prend peur, et fait appel à la Russie, et s'arme.
    C'est ce qu'ont fait Saddam, et Khadaffi avec les succés qu'on connait.
    La seule chose qui peut sauver le pays c'est le peuple algérien, et le gouvernement algérien ne pense à elle que quand Alger est menacé.
    Pour se protéger ils comptent sur les Krahshua, Sukhoi....il peut compter longtemps dessus..

    RépondreSupprimer