mardi 1 mai 2012

Sahel: L'Algérie déploie son Aviation!

L'Armée de l'Air Algérienne a répondu d'une manière spectaculaire aux différentes menaces au Sahel et semble vouloir donner une autre dimension à son engagement dans la région. 
En effet, depuis le début des troubles au mali l'AAF a constituée une Task Force non négligeable qu'elle a basée dans la base flambant neuve de Tamanrasset. 
Beech 1900, Mi171Sh, Mi24MkIII, Su30 MKR, Su30 MKA
Quelques photos prises récemment montrent le déploiement d'une force aérienne à faire pâlir la plupart des pays voisins. Au moins deux chasseurs multirôles lourds Su30 MKA, au moins un chasseur multirôle lourd Su30 MKR dédié à la reconnaissance électronique et visuelle, un minimum de quatre bombardiers tactiques Su24MK2, des avions ravitailleurs, des hélicoptères d'attaques lourds et ultra perfectionnés Mi24 MkIII, un certain nombre d'hélicoptères de transport et d'appuie Mi171Sh, des avions cargos et de liaison de différentes capacités (C130, Il76, Beech 1900) et surtout le nec plus ultra, trois Beech 1900 MMS, soit la moitié de la flotte d'avions américains de détection électronique et d'imagerie de l'AAF. Il est tout à fait plausible de penser que ce déploiement a été accompagné par celui de Drones Seeker II de l'AAF et de commandos au sol.

Cette task force, bien que réduite en nombre, représente le plus puissant déploiement aérien jamais observé dans cette région d'Afrique et vient de rééquilibrer de manière spectaculaire les forces en présence, la France et les Etats Unis en particulier.
Alignement de Su24 MK2
Une observation conforte cette idée,  la présence en bout d'ailes de missiles air air à courte et à moyenne portée sur les Su30, prouve bien que les Forces Aériennes Algériennes prennent très au sérieux et interdisent les incursions de drones et d'appareils Occidentaux dans la région du Sahel. C'est même la première fois que ces chasseurs apparaissent armés en missiles air-air depuis leur acquisition. Petite explication, les missiles à tête chercheuses (radar ou infrarouge) ont une durée de vie d'une petite centaine d'heures (selon les modèles) en vol, à cause des vibrations, après ce temps de vol, les missiles doivent passer au banc de calibration. Afin de préserver leur durée de vie, les armées de l'air n'installent ces missiles qu'en cas de nécessité (patrouilles armées, combat ou exercices à munition réelle).
Su30 MKA armé de R27 et R73
Les résultats de ce déploiement ne se sont pas fait attendre, les convois d'approvisionnement et les colonnes en déplacements des éléments d'Al Qaida au Maghreb Islamique (AQMI) et du Mouvement pour l'Unicité du Jihad en Afrique de l'Ouest (MUJAO), sont systématiquement traqués ou détruits au Nord Mali et dans la zone frontalière commune à l'Algérie, au Mali, au Niger et à la Mauritanie. Cette situation a poussée les terroristes islamistes aux abois à lancer un appel aux dons dans un communiqué diffusé hier ou à entreprendre des actions risquées pour récupérer du carburant, comme celle qui a été déjouée hier et qui s'est soldée par la destruction d'une colonne de terroristes qui convoitaient des camions citernes de Naftal au Sud de Tinzaouatine. 
Cette opération s'est soldée par l'élimination du groupe entier composé de 20 terroristes, dont le commandant opérationnel de la région de Tessalit en Azawad. 
Su30MKR et 2 Su30MKA

Mi171Sh

Mi24MKIII

19 commentaires:

  1. je confirme l'opération contre les TANGO un seul MKA a effectuer l'opération avec succès épauler par deux HIND et des troupes au sol bravo a l'ANP

    RépondreSupprimer
  2. nos politiques ne semblent pas savoir ce qu'ils doivent faire ou pas... heureusement que notre armée est réactive...

    RépondreSupprimer
  3. wai ça sert a rien de brandir ses muscles nous dans l'Azawad nous vous proposons de nous reconnaître et main dans la main en finir avec les barbudos si vraiment telle est votre but...à moins que comme la france les usa vous ne tenez un double langage...

    RépondreSupprimer
  4. Issikta, personnellement je dis vive l'Azawad et je suis pour que l'Algérie fasse en sorte que l'Azawad existe en maintenant des forces pour le protéger

    RépondreSupprimer
  5. N'oubliez pas quand meme qu'accepter la creation d'un etat comme l'Azawad est un dangeureux precedent. Cela veut dire que nous renoncerions a l'intangibilite des frontieres actuelles.

    C'est la boite de pandorre que veulent ouvrir certains etats etrangers (suivez mon regard) pour justifier leurs visees expansionistes en encourageant un morcellement de l'Afrique.

    Que les habitants du Nord Mali disposent des outils pour mieux gerer leur vie, je suis d'accord. Mais pas question de toucher aux frontieres du Mali.

    RépondreSupprimer
  6. c'est votre avis mon ami je le respecte, dans ce cas on devrait aussi laisser tomber le sahara occidental. Il n'y a pas de frontières intangibles la partition du soudan et de l'ethiopie sont des précédents. La République de l'Azawad est légitime à mon sens car les touaregs étaient les occupants originaux de cette terra nullus qu'est le nord mali, mali lui même création francaise. le morcellement de l'afrique peut aussi être vu comme l'émergence de l'afrique des peuples, c'est à mon sens une deuxième indépendance vis à vis de la france. Après c'est l'avis du modeste ver de terre que je suis!

    RépondreSupprimer
  7. C'est justement en vertu du principe de l'intangibilité des frontières que nous soutenons le Sahara occidental. En effet, le Sahara Occidental est un territoire qui a toujours été separé et sous administration étrangère, espagnole ou marocaine.

    D'un point de vue juridique si vous respectez l'intangibilité des frontières, vous respectez le Sahara occidental et son indépendance.

    C'est pourquoi le Maroc officiel rêverait que nous soutenions l'Azawad. Cela équivaudrait juridiquement à accepter l'annexion du Sahara Occidental, qui est actuellement un territoire juridiquement colonisé et administré par une puissance étrangère.

    C'est un peu compliqué mais croyez moi, l'intérêt de l'Algerie est de respecter les revendications des populations du Nord Mali, mais dans le respect de l'unité et de l'intégrité du Mali.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. d'accord avec toi bonne analyse

      Supprimer
  8. (en effet le Soudan est un contre exemple, mais nous n'avons pas intérêt à sortir de cette exception)

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour,

    L'opération contre le MUJAO, est-ce la première fois où un SU 30 MKA ouvre le feu ?

    RépondreSupprimer
  10. Du tout flo les su30 ont été utilises a constantine a tebessa et dans le grand sud déjà depuis plus de deux ans, il n'est pas certain que ce soit des su30 cette fois

    RépondreSupprimer
  11. L'exemple du Soudan est mal choisi, puisqu'il s'agit d'une autonomie suite à un référendum. ce qui est au demeurant demandé par le Polisario pour le SOCC. Le mieux serait effectivement un scénario avec autonomie ou fédéral dans le cadre d'un grand Mali. Mais dans tous les cas c'est aux maliens à décider entre eux sans intervention étrangère.

    RépondreSupprimer
  12. Suis algérien, et j ai vu un reportage sur France 3, qui m a éclairé sur la situation au Mali, j ignorai qu il y avait des touaregs, qu ils étaient victime de répressions feroces de la part des autorités maliennes, on en parlait pas dans les medias ici en France, je comprend mieux pourquoi il y a un mouvement de libération touareg au Mali. Ces resistants touaregs sont aussi en bute avec les forces islamistes qui ont conquis le nord mali, cela fait de l ombre malheureusement à leurs revendications et leur combat justes.
    Je ne suis meme pas berbere ou peut etre le suis je sans le savoir, mais je soutiens l Algérie dans sa stratégie de vouloir une résolution politique du conflit, il faut régler le problème de manière pacifique, les occidentaux eux ne connaissent que le feu, la destruction, et la preservation de leurs intérets quels que soient les pertes de victimes civiles, ils en ont rien à foutre.
    Meme une intervention des forces algériennes, n est pas sans risque, les terroristes ou mouvements islamistes sont bien armés et déterminés. Il y aurait des pertes considérables, ou alors l Algérie se limiterait à bombarder en prenant le risque de faire énormément de victimes civiles, et meme de mettre en danger la vie des otages algériens detenus par les islamistes.
    Je privilégie pour ma part, une solution pacifique du problème et une alliance avec le mouvement touareg pour contrer les mouvements ou terroristes islamistes.

    RépondreSupprimer
  13. si je me souviens Alger a été plusieurs fois médiateur entre le pouvoir central malien et les touaregs, pourquoi les choses ce sont dégradé? qui n'a pas respecté les accords entre les deux parties? personnellement je préféré que les chose s'arrange pr le bien des maliens en général. peut être qu'il faudrait proposé un plan de développement qui toucherai toute la sous régions incluant la Mauritanie et le Niger. la vrai réponse a a apporté pour combattre les criminels est de proposer un plan de développement pour ces habitants, l'objectif est de faire en sorte que les populations local ne se tourne plus vers ces despotes illuminés qu'il puissent collaborer avec les autorités pour les éradiqués. il faut créé des comités regroupant les pouvoirs centraux, régionaux, et les associations local pour dans un premier temps évalué les besoins immédiat de la population,( soins, alimentation, accès a l'eau potable). création d'un fond d'investissement (banque) pour développer l'agriculture de base, des bassins de rétention d'eau alimenté par des canaux venant du fleuve Niger et autre source, plantation d'arbre qui répondent au climat et qui peux générer du combustible, alimentation pour animaux ,et des richesse a l'export pour la population ex ( argan), développé des routes. quand aux financement il est hors de question de demander a ces pays sauf peut être la Mauritanie frères d'y participer parce-que ils ne peuvent tt simplement pas. par contre des pays comme le soudan sa serai une aubaine pr ce pays cela lui permettrai de sortir de sont isolement il y a tt intéret.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, oui l'Algérie a aidé à résoudre des crises au Mali et au Niger, les choses ont changés après la chute de kadhafi et la transformation du nord mali en sanctuaire pour les terroristes. Sans dénigrer nos voisins maliens et nigeriens, l'Algérie a porté à bout de bras les zones limitrophes de ces pays, en acceptant le troc et en fermant les yeux sur les exportations de produits de premiere nécessité. l'Algérie a même palié à l'absence des Etats dans ces zones.

      Supprimer
    2. tas bcp de sens de l humoir secret : misile AA pour les drones qui tombent juste a cout d ak47 vous savez qu un drone est tellement lent t a le temps d en faire une passoire avant qu il touche le sol nul besoin de tirer un missile dessus qui coute bonbon . sinoon pour faire palir les voisins tout le monde s en fou du mali la preuve ils laisse pourrir si les US n ont aps pacifié afga et irak alors comment pacifier un etendu qui va du sahara mauritanien au tchad . encore moins l algerie qui n a pas encore pacifier son propre territoire qu elle connait pour avoir des vues sur le terrtoire voisin

      Supprimer
  14. tt dépend du drone, si un drone est équipé d'un moteur a réaction je doute qu'il face du 200 km/h.

    RépondreSupprimer
  15. tt le monde ne s’en fout pas du mali a par peut être vous! mais c'est pas étonnent venant de vous! a travers le mali c'est toute l’Afrique que ns voulons prospère et nous avons de vues sur quelconque territoire. si le Sahara deviens indépendant ce n'est pas pour accepter l'autre voisin sur son territoire. son drapeau flottera au vent comme les nôtres! et ne dite pas qu'il sera notre satellite parce-que cette nation a des ressources qui lui permet de se développer sans grande difficulté avec l’appui de tt les nation du monde puisque elle sera reconnue par l'onu et elle est déjà reconnue par toute l’Afrique et d'autres a travers le monde.

    RépondreSupprimer
  16. ( petit pois) au dernière nouvelle l'onu va s’installer au mali. dans quelque mois parait'il! a suivre...

    RépondreSupprimer